Immigration au masculin : mieux comprendre pour mieux rejoindre

Colloque

16-17 avril 2024
New Residence Hall, 3625 avenue du Parc, Montréal

Sur cette page :

→ Programme

→ S'inscrire

L'Institut universitaire SHERPA, affilié au CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal, ainsi que ses partenaires (ROHIM, RVP, CARI St-Laurent, Baobab familial, RePère, avec la contribution financière du Comité régional Santé et bien-être des hommes de Montréal et du  Community health & social services network), ont le plaisir de vous annoncer la tenue prochaine d’un colloque sur le thème de l’immigration au masculin.

Cet événement représentera une occasion unique de réunir des personnes d’horizons multiples afin de s’intéresser à la migration et à l’insertion à partir d’un angle largement sous documenté en recherche et peu exploré en intervention, soit celui de l’expérience des hommes immigrants et réfugiés.

Bien qu’il ait été démontré que les impacts de la migration peuvent se vivre différemment en fonction du genre, peu de recherches ou de programmes d'intervention se sont intéressés aux besoins spécifiques des hommes. Or, bien comprendre les vulnérabilités et les besoins spécifiques d’une population représente un élément central dans le développement d’interventions et de services adaptés et efficaces.

Ce colloque vise trois objectifs spécifiques :

  • Mieux comprendre les migrations au masculin de même que les défis et les enjeux spécifiques qu’elles présentent en proposant une mise en commun des expertises terrain et de recherche;
  • Sensibiliser les chercheurs et chercheures, les décideurs et décideuses, les intervenants et intervenantes et les autres personnes concernées à l’importance de s’intéresser aux hommes et aux pères immigrants tout en prenant conscience de la présence possible de biais dans l’élaboration des projets de recherche, des formations, des programmes d’intervention, des services, etc.;
  • Mettre en commun et partager les pratiques porteuses pour mieux soutenir les hommes immigrants et les accompagner dans leur parcours de migration.

Les plénières de ce colloque se tiendront en français et en anglais, avec traduction simultanée. Cherchez ce pictogramme

Pour toute question, contactez Andréanne Boisjoli : andreanne.boisjoli.cdn@ssss.gouv.qc.ca

 

Programme

16 avril

9H00

Mot de bienvenue et allocution : Danièle Boudreau, conseillère en politique et programmes, ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l'Intégration

9H15

Men, masculinities and migration: theoretical perspectives


Katarzyna Wojnicka, professeure agrégée de sociologie et maître de conférences au Département de sociologie et des sciences du travail et au Centre de recherche européenne, Université de Göteborg, Suède

 

Katarzyna WojnickaataryneKatarzyna Wojnicka est également rédactrice en chef de NORMA : International Journal for Masculinity Studies. Avant de rejoindre le Département de sociologie et des sciences du travail de l'Université de Göteborg, elle a occupé des postes de chercheuse postdoctorale dans plusieurs universités européennes : Université de Leeds, Royaume-Uni ; Université Humboldt de Berlin, Allemagne et Université de Göteborg, Suède. Elle a également travaillé au DeZIM – Centre allemand pour l'intégration et la migration et chef de projet et à Dissens – Institut pour l'éducation et la recherche à Berlin, en Allemagne. Ses intérêts scientifiques actuels se concentrent principalement sur les études critiques sur les hommes et les masculinités, les études sur la migration et l'intégration, les études sur les mouvements sociaux et les études européennes. Elle est l'auteure de plus de 60 articles scientifiques, chapitres de livres et rapports et co-éditrice de trois livres. Elle a travaillé dans plus d’une douzaine de projets de recherche axés sur les questions de genre, d’hommes et de masculinités.
10h15

Pause - collation

10h30

Choix d'ateliers simultanés

Evolving masculinities: how do different generations of Bangladeshi men in Canada identify the meaning of manhood

Abu Saleh Mohammad, candidat au doctorat, Social and Cultural Analysis, Université Concordia

 

Challenges of adaptation and integration for Nigerian immigrant men in Quebec

Karamo Faruk Konneh, assistant de recherche et étudiant à la maîtrise, Université de Montréal

 

Young men’s tension and bond with immigrant-Bangladeshi parents concerning their couple formation process in Canada

Mahmudul Hassan, candidat au doctorat, École de travail social, Université McGill

Comment mieux comprendre la place des hommes issus d’immigrations récentes dans les salles d’accouchement? Questionnements et réflexions soulevés par des infirmières à Montréal

Jacqueline Schneider, postdoctorante, Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux

 

Ce que les hommes issus de la diversité culturelle ont à nous apprendre : réfléchir autrement l'intervention.

Karine-Sophie Vandal, candidate au doctorat, École de travail social, Université de Montréal

 

Mieux accompagner les hommes qui demandent asile

Astou Niane, travailleuse sociale et formatrice en Intervention auprès des hommes en détresse, PRAIDA, CIUSSS Centre-Ouest-de-l'Ile-de-Montréal; et Jean-Pierre Beauchamp, travailleur social et formateur en Intervention auprès des hommes en détresse, PRAIDA, CIUSSS Centre-Ouest-de-l'Ile-de-Montréal)

 

La Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d'œuvre (COCDMO) a collaboré avec l'Institut de coopération pour l'éducation des adultes (ICÉA) pour élaborer une plateforme numérique de microattestations dans le cadre d'un projet de recherche financé par la Commission des partenaires du milieu du travail (CPMT). Ce projet vise à reconnaître et valoriser les compétences génériques des personnes en transition sur le marché du travail, qu'elles soient à la recherche d'un emploi ou déjà employées. La plateforme permet aux individus d'identifier leurs compétences génériques, de solliciter des microattestations et de demander des endossements de leurs pairs. Le projet, axé sur la reconnaissance des compétences développées en dehors du milieu scolaire, est discuté dans cet atelier en relation avec son utilité pour les hommes en situation d'immigration, souvent confrontés à des difficultés pour faire reconnaître leurs compétences dans leur parcours professionnel ou éducatif. Cet atelier s'inscrit dans la thématique d'initiatives favorables aux hommes dans leur parcours migratoire.

Pelletier, Sylvie, Institut de coopération pour l'éducation des adultes; Andrée Lafrenière, Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’œuvre; Quentin Guatieri, chercheur à la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d’oeuvre (COCDMO)

The Alberta Men’s Network (AMN) is a community committed to nonviolence and working with men and all people across the gender spectrum to strengthen healthy families and communities. We work within an anticolonial, antiracist, human rights and feminist lens. In 2016, the AMN, Action Dignity and the Faculty of Social Work at the University led a Men’s Survey in Alberta, which gained over 2000 responses from men with diverse experiences and backgrounds. This has guided our community-based projects and participatory action research for the past 8 years. Join us to hear from men about their participation in the ManBox Project through digital storytelling, view the world from the lens of racialized immigrant fathers who share their parenting journeys, and participate in experiential activities by peer facilitators who lead culturally relevant groups to promote well-being, healthy relationships and violence prevention. This presentation is supported by Action Dignity, the Alberta Network of Immigrant Women and the University of Calgary, Faculty of Social Work.

Liza Lorenzetti, professeure, activiste, Faculty of Social Work, University of Calgary, membre de l'Alberta Men’s network; Aurelio (Jun) Naraval, MD, MSc; Badri Karki, MSW; Danial Jamal, étudiant en travail social; Kamal Khatiwada, MSW; Sarah Thomas, étudiante à la maîtrise en travail social

12h00

DINER (INCLUS)

13h15

Choix d'ateliers simultanés

This workshop draws upon Merling Sapene's personal experiences as an immigrant, wife, and mother, aiming to equip men participants in better supporting their families during the transition to successful integration. As a People Change Management professional, Merling outlines the comprehensive integration journey at the family level, emphasizing the pivotal role of men in family success. The workshop entails identifying anticipated symptoms and emotions at each stage, along with tailored recommendations to address paralysis and overcome obstacles on the path to success. Derived from People Change Management theories, the workshop structure is based on a potent tool known as "The change curve." This model, attributed to Swiss-American psychiatrist Elisabeth Kübler-Ross (1969), delineates the five stages of personal transition during change, exploring elements of relinquishing the past and embracing a different future. Over the years, this model has been globally utilized to assist individuals and organizations through various changes. Some of the themes that will be addressed are: Pre and post-migratory stressors, integration experience and migration status (refugees, asylum seekers, workers temporary, etc.) and Paternity, marital and family relationships of immigrants.

Merling Sapene, M-Transition, en collaboration avec 4Korners

Les hommes musulmans migrants et racisés vivant au Québec : quelle place au sein des sciences sociales?

Youssef Benzouine, candidat au doctorat, Institut d'études religieuses, Université de Montréal

Conjuguons la violence au masculin : la représentation de la violence conjugale chez la population masculine de l'Asie du Sud chez la communauté sud-asiatique du Grand Toronto

Omaira Naweed, candidate au doctorat, UQAM

This bilingual workshop explores the experiences of immigrant men receiving services from the McGill Domestic Violence Clinic (MDVC). MDVC provides a trauma-informed group intervention for intimate partner violence (IPV), addressing a gap in research on immigrant men and fathers in this context. The workshop, led by MDVC intervenants and a McGill School of Social Work research team, includes a presentation on sociodemographics and factors of IPV incidents among immigrant men. MDVC outlines their trauma-informed intervention, and both teams jointly present narratives from research interviews, shedding light on the rarely heard lived experiences of immigrant men and fathers in the context of IPV. The workshop aims to provide insights and opportunities for better supporting this demographic and advancing IPV prevention.

Katherine Maurer, professeure adjointe, École de service social, Université McGill; Derrolton James, gestionnaire des Services de Soutien Clinique (CIUSSS-Centre-Ouest-de-l'Ile-de-Montréal) et directeur et superviseur clinique de la Clinique sur la Violence familiale de McGill; Nathaniel Mosseau, chercheur et clinicien, Université McGill; Mert Kimyaci, étudiant à la maîtrise, École de travail social, Université McGill, assistant de recherche au Regulation, Affect and Development Laboratory

Cet atelier propose une discussion sur les défis liés à l'intervention communautaire auprès des pères immigrants, s'inscrivant dans un vaste projet de recherche-action sur l'adaptation des pratiques des organismes communautaires aux réalités de ces pères. En utilisant les premiers résultats du projet, l'atelier explore les expériences d'intervention et les besoins spécifiques des intervenants travaillant avec les pères immigrants. Il présente les résultats d'un questionnaire en ligne rempli par des intervenants communautaires pour identifier leurs connaissances, leurs pratiques et leur sentiment de compétence dans le soutien des pères en contexte migratoire. Les données sont croisées avec les besoins exprimés par des pères immigrants lors d'entrevues individuelles et les meilleures pratiques identifiées par des intervenants expérimentés. En s'inspirant de l'accompagnement offert par le Regroupement pour la Valorisation de la Paternité, l'atelier permet aux participants de s'approprier ces données et de les intégrer dans leurs pratiques auprès des familles de nouveaux arrivants.

Christine Gervais, professeure, Département des sciences infirmières, Université du Québec en Outaouais; Nabila Bouchala, coordonnatrice, Projet Pères immigrants, Regroupement pour la Valorisation de la Paternité; Laurence Lefebvre-Beaulieu, Agente de liaison et formatrice, Projet Pères immigrants, Regroupement pour la Valorisation de la Paternité; Daniella Landrys Fitiavanjanahary, étudiante au doctorat, Sociologie, UQAM; Stéphane Hernandez, travailleur social, CIUSSS Centre-Ouest de Montréal et collaborateur RVP

14h45

Pause

15h00

Témoignage de Zabi Enâyat-Zâda, coauteur du livre Afghan et musulman, le Québec m’a conquis, publié en 2015

15h30

Panel 1 - Regards croisés d'intervenants sur la migration au masculin

Dans le cadre de ce panel, trois intervenants abordent, à partir de leurs expériences, différents défis rencontrés par les hommes dans leur parcours d'immigration et d'insertion ainsi que les forces qu'ils mobilisent.

 

Papa Ladjiike Diouf, directeur des services cliniques dépendances et troubles concomitants, Centre d'appels et de prévention (CAP), Ottawa
Marie-Rosaire Kalanga Wa Tshisekedi, psychologue spécialisée en transculturel, fondatrice de l’organisme Baobab familial
Josephine Pui-Hing Wong, professeure, Daphne Cockwell School of Nursing, Toronto Metropolitan University, Co-PI & co-dirige à Toronto le Strength in unity project- Men Speaking Out Against Stigma
16h45

Cocktail

17 avril

9H00

Mot de bienvenue et allocution : Marie-Lyne Brunet, vice-présidente, Développement social et évaluation, Centraide du Grand Montréal

9H15

Être père en exil! Un défi

Marie-Rose Moro, pédopsychiatre, Université de Paris Cité, Hôpital Cochin, Paris

Marie-Rose MoroMarie-Rose Moro est docteure en médecine et en sciences humaines et psychanalyste avec une formation en anthropologie. Depuis 30 ans, elle développe une clinique et une thérapie transculturelles qui tentent d'adapter nos cadres de soins, nos techniques et nos méthodes de recherche en santé mentale aux familles immigrées et à leurs enfants. Actuellement cheffe de service de la Maison des adolescents de l’hôpital Cochin (APHP), Maison de Solenn, elle est une leader internationale de la psychiatrie transculturelle de l'enfant, de l'adolescent et de la famille.
9h45

Reflections on conducting research with immigrant/refugee men
David Este, professeur émérite en travail social, University of Calgary

David Este David Este est professeur émérite à la Faculté de service social à l'Université de Calgary. Une grande partie de ses recherches tourne autour de différents aspects de l’expérience d’immigrant/réfugié au Canada, Il s'est intéressé, notamment, au racisme, au bien-être des hommes immigrants au Canada et au recours aux services de lutte contre le VIH/sida par les nouveaux arrivants africains à Calgary. Il étudie la question des pères immigrants depuis plus de 20 ans.
10h30 Pause - collation
10h45

Choix d'ateliers simultanés

Financial strain, loss of social status and psychological well-being among recently-arrived migrant fathers with young children

Lisa Merry, professeure, Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal
Christine Gervais, professeure, Département des sciences infirmières, Université du Québec en Outaouais

 

Fathering here, fathering there… A phenomenological study of the impact of forced migration and resettlement on Syrian refugee fathers in Canada

Adnan Al Mhamied, candidat au doctorat, École de service social, Université McGill

 

Navigating migration stressors, promoting male allyship, and combating gender-based violence with White Ribbon

Monica Boquin, community engagement manager, White Ribbon

Cet atelier explore les complexités des réalités des personnes gaies, bisexuelles, queer et des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (gbqHARSAH) qui sont également des personnes migrantes et racisées. Ces individus font face à des violences multiples, allant de la violence hétéronormative et cisnormative dans leur pays d'origine à des défis liés à la régularisation de leur statut migratoire, à l'emploi et au logement une fois au Canada. Les barrières structurelles, telles que la xénophobie, le racisme, l'homophobie et la transphobie, compliquent leur accès aux soins de santé, contribuant à un risque disproportionné d'infections au VIH et/ou aux ITSS parmi cette population. L'atelier met en lumière des initiatives innovantes au Québec, telles que la Clinique Mauve, qui vise à améliorer l'accès aux soins et à promouvoir des approches anti-oppressives, antiracistes et intersectionnelles. Les présentateur.trice.s proposent un aperçu des recherches récentes sur les gbqHARSAH migrants et racisés, encourageant le dialogue entre chercheur.e.s, intervenant.e.s, milieux de santé et communautaires pour identifier des stratégies visant à améliorer les soins de santé pour cette population.

Ahmed Hamila, professeur, Département de sociologie, Université de Montréal; Edward Ou Jin Lee, professeur, École de travail social, Université de Montréal; Marianne Chbat, sociologue et PhD en sciences humaines appliquées, Université de Montréal; Jorge Flores-Aranda, professeur, École de travail social, UQAM; Kinda Wassef, agente de recherche, Centre de recherche en santé publique, École de santé publique de l’Université de Montréal

Travailler dans le secteur de la construction : défis au masculin

Lucio Castracani, chargé de projet, Institut universitaire SHERPA; postdoctorant, Université de Sherbrooke; Marie-Jeanne Blain, chercheure, Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions; professeure associée, Département d’anthropologie, Université de Montréal

 

Projets d’études et de travail de jeunes hommes récemment immigrés à Montréal : quelles ont été leurs ressources de soutien significatives?

Marie-Jeanne Blain, chercheure, Centre de recherche et de partage des savoirs InterActions; professeure associée, Département d’anthropologie, Université de Montréal; avec la collaboration d’Éloïse Jaumier, Lourdes Rodriguez del Barrio et Roxane Caron

 

Accès aux soins de santé pour les travailleurs migrants accidentés : défis et pistes de solutions

Jill Hanley, directrice scientifique, Institut universitaire SHERPA; professeure titulaire, Université McGill

L’engagement des pères immigrants en contexte migratoire a été très peu étudié. L’immigration contemporaine est un phénomène qui modifie l’identité paternelle des pères immigrants. Ces changements comprennent l’adaptation à un nouveau foyer, à un nouvel environnement social, à un nouveau système scolaire, à la langue, à la culture, au lieu de travail et à la profession. Si certains pères immigrants priorisent leur rôle de pourvoyeur plutôt que la proximité avec leurs enfants, plusieurs études rapportent le développement d’une relation parentale plus intime après l’immigration entre le père, sa conjointe et ses enfants. Il est important de développer des méthodes d’intervention, des outils et des programmes pour répondre à leur besoin. Cet atelier est le fruit de différentes études réalisées actuellement par le professeur Saïd Bergheul et ses étudiants. Il comprend une présentation du concept de l’engagement paternel, les programmes destinés à développer cet engagement et un aperçu de l’engagement scolaire des pères immigrants. Il aborde également la réalité de l’engagement des pères immigrants d’expression anglophone au Québec.

Said Bergheul, professeur, École de psychoéducation, UQAT; Nebila Jean-Claude Bationo, étudiant au postdoctorat, UQAT; Tano Hubert Konan, étudiant au doctorat, UQAT; Yannick Sanschagrin, assistant de recherche, UQAT

12h15

DINER (INCLUS)

13h30

Choix d'ateliers simultanés

Cette table ronde met en lumière deux initiatives novatrices : les ateliers de parole et de soutien, mis en œuvre par le CARI St-Laurent et le Centre multiethnique de Québec. Nous discuterons de ces pratiques, des enjeux et éléments facilitants de l'intervention auprès des hommes, ainsi que de pistes de développement. Une attention particulière sera portée aux résultats d'une recherche menée sur une de ces pratiques et aux points de vue des hommes immigrants qui participent activement à ces ateliers.

Anaïs El Amraoui, IU SHERPA; Josiane Le Gall, IU SHERPA; Jean-Pierre Ndiamy, Centre multiethnique de Québec; Marc-Antoine Barré, Centre multiethnique de Québec; Thierry Nguiamba, Cari St-Laurent)

MOSAIC, with over 30 years of expertise, specializes in violence prevention programs, including tailored services for men. Their trauma-informed and culturally sensitive approach addresses the unique needs of diverse clients. The presentation will focus on the history and recent evolution of Men's programming at MOSAIC, emphasizing successful programs for men, especially immigrants and refugees. It will cover learnings, adaptation strategies, financial challenges, positive shifts in community and government support, and the need for advocacy in men's services. Specific programs, such as Relationship Violence Prevention, Men in Change, Anger Management Care, and Enhancing Healthy Relationships, will be briefly discussed. The goal is to provide insights, address challenges, and advocate for the significance of men's services, concluding with a Q&A session and resource sharing.

Pooja Tuli, gestionnaire, Men in Change Programs, MOSAIC, Colombie-Britanique; Dilyadav Singh, coordonnateur, Men in Change Programs, MOSAIC, Colombie-Britanique

Les intervenant.e.s du réseau de la santé et des services rencontrent de plus en plus d’hommes issus de l’immigration et font face dans ce contexte à des réalités fort diversifiées, qui leur sont méconnues. Dans la suite d’un outil développé par l’Institut universitaire Sherpa pour favoriser une approche sensible aux réalités des hommes immigrants, cette table ronde sera l’occasion d’entendre la perspective d'intervenantes ayant développé des approches novatrices, ainsi que celle d’hommes immigrants ayant fait l’expérience des services. Cet échange permettra de croiser les regards sur l'adaptation nécessaire des pratiques afin de mieux répondre aux besoins des hommes immigrants.

Marie-Laurence Bordeleau-Payer, docteure en sociologie, chercheure collaboratrice à l'IU SHERPA et chargée de cours à l'UQAM; Stéphane Hernandez, travailleur social au CIUSSS Centre-Ouest de Montréal et collaborateur RVP; Annie LeBrun, psychologue, Clinique Polarisation - CIUSSS Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal. Invité·es : Anne-Marie Bellemare, Marie-Rosaire Kalanga, Tomas Sierra et Djimmy Rouzard

Cet atelier se penche sur les défis auxquels font face les pères immigrants au Québec, mettant en lumière deux initiatives, Espace Parents (EP) et Espace Intervenants (EI), conçues pour les parents immigrants et les intervenants les accompagnant. Initiées en 2016, EP propose une série d'ateliers visant à aider les parents immigrants à s'adapter à leur rôle parental dans le contexte de l'immigration, abordant des thèmes tels que l'impact de la migration sur la famille et le rôle paternel. Une activité spécifique pour les pères vise à élargir leur conception de l'engagement paternel et à renforcer leur sentiment d'autoefficacité. Le projet EI, lancé en 2022, est une extension d'EP, offrant des groupes de codéveloppement professionnels dans six arrondissements montréalais, centrés sur l'approche interculturelle systémique. Conçu par et pour les intervenants, EI favorise le partage de ressources et d'expériences pour mieux soutenir les parents immigrants et renforcer la collaboration locale entre intervenants. Les retombées de ces initiatives, tant du côté des pères immigrants que des intervenants, seront également explorées lors de l'atelier.

Laurent Bélanger, candidat au doctorat, Département de psychologie, Université du Québec en Outaouais; Myriam Richard, étudiante au doctorat, École de travail social, Université de Montréal - coordonnatrice, Espace Parents; Julio César Macario de Medeiros, doctorant, psychoéducation, Université de Montréal

15h00

Pause

15h15

Panel 2 - Rejoindre et soutenir les hommes et les pères immigrants : pratiques innovantes

Dans le cadre de ce panel, les participants présenteront des programmes et initiatives mis en œuvre spécifiquement pour rejoindre et soutenir les hommes immigrants à Calgary, Vancouver et Montréal.
Veronica Islas, directrice du Carrefour de ressources en interculturel, programme Hommes-Relais
Pooja Tuliv, gestionnaire, Men in Change Programs, MOSAIC: Settlement and employment services for newcomers, Colombie-Britanique
Liza Lorenzetti, professeure et activiste, Faculty of Social Work, University of Calgary, membre de l'Alberta Men’s network
Dr. Aurelio (Jun) Naraval, MD, MSc
16h15

Priorités d'action : séances de travail en petits groupes


S'inscrire

Il est possible de s'inscrire à seulement l'une des deux journées ou aux deux journées de colloque.
Les étudiant·es, chercheur·es postdoctorales·aux et membres du personnel d'un organisme communautaire bénéficient d'un tarif préférentiel.
Les dons à la plateforme Zeffy (qui offre gratuitement des services pour les OBNL) sont à votre discrétion.